Emmanuel Sander

Emmanuel Sander est Professeur Ordinaire à l’Université de Genève dans le domaine "Intervention en situation scolaire : apprentissage et développement”, responsable de l’équipe IDEA (Instruction, Développement, Éducation, Apprentissage). Diplômé de l’ENSAE (École Nationale de la Statistique et de l’Administration Économique) et titulaire d’une maîtrise de mathématiques pures, porté par des questions d’appropriation des connaissances, il s’oriente vers la psychologie des apprentissages au début des années 1990. Après un doctorat en psychologie, il devient Maître de Conférences, puis Professeur de Psychologie du Développement et de l’Éducation à l’Université Paris 8, où il fonde en 2006, au sein du Laboratoire Paragraphe, l'équipe CRAC (Compréhension, Raisonnement et Acquisition des Connaissances), dédiée à l’analyse des représentations mentales et des processus interprétatifs en particulier dans le champ scolaire. Il a développé une théorie des mécanismes de construction et de transmission de connaissances fondée sur l’analogie, processus transversal permettant d’appréhender la nouveauté sur la base du connu. Ses recherches établissent les relations qui existent entre apprentissages scolaires et connaissances construites hors du cadre scolaire, dans l’objectif de montrer comment s’appuyer sur ces dernières pour faire évoluer les premières. Auteur du livre L’Analogie, du naïf au créatif (L’Harmattan, 2000), il est co-auteur de Les connaissances naïves (Armand Colin, 2008) et, avec Douglas Hofstadter, d’un ouvrage paru simultanément chez Odile Jacob et chez Basic Books (2013), dont les titres respectifs sont L’analogie, cœur de la pensée et Surfaces and Essences: Analogy as the Fuel and Fire of Thinking, nominé pour le PEN/E. O. Wilson Literary Science Writing Award, traduit en cinq langues.

Sort options

Exercer son esprit critique à l’ère informationnelle (Coursera)

Dec 13th 2021
Exercer son esprit critique à l’ère informationnelle (Coursera)
Course Auditing
Categories
Effort
Languages
Aujourd’hui, notamment du fait de l’essor des technologies, nous sommes en permanence assaillis par une multitude d'informations. Pourtant, beaucoup d’entre elles semblent peu fiables voire volontairement mensongères, comme les fake news. Ainsi, même si nous n’avons jamais été aussi bien informés qu’avec Internet et les réseaux sociaux, la société [...]
0
No votes yet